Comment réussir un ensilage d’herbe de qualité ?, Actualités générales



Au printemps, faucher des graminées en dérobée ou en place sur des prairies, pour se constituer un stock d’ensilage, c’est toujours un peu l’angoisse. Quelle chaine d’intervention privilégier, pour obtenir la meilleure qualité ? Contrairement à une idée reçue, rien de sert de laisser le fourrage trop longtemps à plat.

Fauche classique ou conditionnée ?

Les deux ont été testées, au printemps dernier au Mesnil de Briouze, dans une parcelle de 5 hectares de RGI. Un essai grandeur nature donc, avec plusieurs modalités, mis en place conjointement par Littoral Normand, Elvup et la fédération des cuma de Normandie.

LE MATERIEL UTILISE :

• un groupe de fauche classique à tambour en 6m

• un groupe de fauche conditionneuse à fléaux en 9 m équipé de tapis

• une faneuse 6 toupies

• un aérofaneur de 2,5 m

• un andaineur double rotors

Avez-vous testé différentes pratiques de fanage ?

Plusieurs itinéraires ont été comparés. D’une part, la fauche classique : sans fanage / avec fanage 1h après / ou fanage 48h après.

D’autre part, la faucheuse conditionneuse : étalée avec fanage 1h /ou sans fanage ; groupée avec ou sans aérofanage.

Quelles pratiques permettent le meilleur résultat ?

Au bout du compte, nous constatons que, fauche classique ou conditionnée importe peu. Ce qui compte, c’est d’étaler le fourrage et de faner le plus précocement possible, pour atteindre les 30-35% de matière sèche en 48 heures.

A contrario, que déconseillez-vous ?

Il ne faut pas faucher groupé, le fourrage ne sèche pas. Ne pas faner n’est pas une bonne idée : cela limite la vitesse de séchage du fourrage.

En résumé, quel itinéraire de matériels pour atteindre 30-35% de matière sèche ?

En fauche classique : à 7 cm de hauteur (et pas 4 cm), la plus étalée possible, avec un fanage précoce et un andainage 45 h après, soit juste avant la récolte, à 48H.

En fauche conditionnée : à 7 cm de hauteur également, le plus étalée possible, un andainage 48-60 h après et une récolte 68-72 h après.

POUR EN SAVOIR PLUS ?

Rendez-vous au MecaElevage le 18 juin 2020, à Vergoncey,
atelier « réussir techniquement sa récolte de l’herbe ».
Les experts vous y attendront.

Florine Hardy, chargée d’expérimentation à Littoral Normand dans la Manche, elle pourra détailler les résultats de l’essai lors du prochain MécaElevage.

Christian Savary, conseiller agroéquipement à la chambre d’agriculture de la Manche. Il répondra aux questions des visiteurs au MécaElevage, le 18 juin 2020.

Retrouvez toutes les informations de l’événement ici
http://www.mecaelevage.cuma.fr/



Source link