Coronavirus : la Russie demande à ses agriculteurs d’augmenter leur production et annonce des mesures de soutien, Actualités générales

“Le gouvernement peut utiliser une réserve de 300 milliards de roubles (3,6 milliards d’euros au taux actuel) dans le budget de cette année” pour faire face aux “dépenses prioritaires” et “soutenir les industries et les citoyens”, a déclaré le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, lors d’une réunion ministérielle télévisée. Parmi les mesures annoncées, le gouvernement va soutenir l’approvisionnement des commerces en produits essentiels en offrant des prêts bonifiés aux commerçants et en mettant en place un “couloir vert” douanier pour faciliter l’importation des produits de première nécessité. Le Premier ministre a également annoncé des mesures de soutien aux secteurs du tourisme et du transport aérien, particulièrement touchés, notamment par le biais de reports d’impôts, une mesure qui pourrait être étendue à d’autres secteurs. Le gouvernement veut également offrir des prêts à taux préférentiels aux petites et moyennes entreprises et augmenter le volume des subventions qui leur sont destinées.

Augmenter la production agricole

Le ministère de l’Agriculture a pour sa part organisé une réunion avec les industriels et les responsables du secteur pour mettre en place un “plan d’action prioritaire”, a-t-il indiqué dans un communiqué publié sur son site. La Russie est un des principaux producteurs et exportateurs de céréales du monde. Selon le ministère, des mesures supplémentaires de soutien aux agriculteurs ont été soumises au gouvernement et des “centres opérationnels” vont être mis en place dans les deux jours “pour analyser les volumes disponibles de nourriture et les prix” dans les magasins. Les producteurs ont également été sommés par le ministère de “fournir des stocks des principales catégories d’aliments pendant une période d’au moins deux mois, et d’étudier la possibilité d’une augmentation significative de la production agricole en peu de temps”.

La Russie avait déjà annoncé des mesures de soutien au rouble, durement touché par la chute des prix du pétrole provoquée par l’échec des négociations Opep-Russie et une déclaration saoudienne de “guerre des prix”. L’économie russe, après une année 2019 de croissance atone, risque de voir sérieusement compromis ses espoirs de reprise en 2020. La Russie a confirmé 93 cas de contamination au nouveau coronavirus sur son territoire.

Source link